Un début d’année 2013 particulièrement positif pour l’assurance vie

En perte de vitesse depuis le début de la crise économique, l’assurance vie semble aujourd’hui confirmer un peu plus les signes de reprise entrevus au mois de janvier, les derniers chiffres de l’Association Française de l’Assurance venant, en effet, confirmer l’augmentation de la collecte nette du placement favori des épargnants, en ce début d’année 2013, pour la plus grande satisfaction des assureurs.

Une collecte en hausse de 2,3 milliards d’euros pour l’assurance vie en février

Ayant enregistré une décollecte nette de 3,6 milliards d’euros pour l’année 2012, l’assurance vie semble avoir débuté cette année 2013 d’un meilleur pied, enregistrant, en effet, grâce à une collecte nette de 2,3 milliards d’euros au mois de février, une hausse cumulée, sur les deux premiers mois de l’année, de 6,1 milliards d’euros, la période restant notamment marquée par une baisse considérable des prestations, en recul de 8,4 milliards d’euros par rapport à la même période de 2012, témoignant ainsi d’un regain d’intérêt des épargnants pour cette formule d’épargne.

Des épargnants qui délaissent le Livret A et l’immobilier au profit de l’assurance vie

Profitant de la baisse de la rémunération du Livret A opérée le 1er février et de la perte d’intérêt des épargnants pour le marché de l’immobilier, l’assurance vie semble aujourd’hui afficher de meilleures dispositions, avec un encours s’élevant à 1405,5 milliards d’euros, alors que le gouvernement semble réfléchir à une solution pour orienter cette épargne vers le financement des entreprises, comme le préconise le rapport réalisé par Karine Berger et Dominique Lefebvre, encourageant la création d’un nouveau contrat alliant la sécurité des fonds en euros et les débouchés des supports en unités de compte.

Cet article a été publié le mercredi 3 avril 2013 à 7 h 33 min et est classé dans news. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.




180x150-axe1.gif