Souscrire un contrat d’assurance vie pour un enfant, une pratique devenue assez courante

S’agissant de l’un des produits d’épargne favoris des usagers français, le contrat d’assurance vie reste un moyen très efficace pour se créer une réserve d’argent dans les meilleures conditions, certains parents en ouvrant même pour leurs enfants, afin que ces derniers puissent profiter également de tous les avantages offerts par cette formule.

De nombreux enfants mineurs déjà détenteurs d’un contrat d’assurance vie

Emanant d’une étude TNS Sofres, réalisée pour la banque en ligne ING Direct, le chiffre de 17 % détermine donc la part de ces jeunes de 7 à 17 ans d’ores et déjà titulaires d’un contrat d’assurance vie, celui de 14 % représentant ceux en possession d’un Plan Epargne Logement, tandis que 21 % des adolescents de 15 à 17 ans bénéficient d’un compte courant, 6 % d’entre eux seulement disposant d’une carte de paiement. Le Livret A arrive, quoi qu’il en soit, toujours en tête, 76 % des 5-6 ans en détenant un, puis 61 % et 56 %, des 11-14 ans et des 15-17 ans, 49 % des 11-14 ans s’orientant ensuite vers le Livret Jeune et 66 % des 15-17 ans.

De quelle manière sont approvisionnées ces formules d’épargne ?

Ce sont, bien entendu, les parents, qui alimentent le plus facilement ces comptes pour leurs enfants, à hauteur de 88 %, suivis par les grands-parents, 56 %, et d’autres membres de la famille, 22 %. Malgré cela, les parents, qui à 66 % déclarent laisser gérer seuls leur budget à leurs enfants, continuent également de leur verser de l’argent de poche, les 15-17 ans recevant en moyenne 31 € par mois, ce montant diminuant à 16,5 € pour les 11-14 ans et à 11 € pour les moins de 10 ans, que ces derniers épargnent, toujours selon cette même étude, pour 62 % des 7-10 ans et 53 % des 11-17 ans.

Cet article a été publié le jeudi 16 mai 2013 à 20 h 53 min et est classé dans news. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.




180x150-axe1.gif