ING Direct vie

Issu de la fusion, en 1991, de la compagnie d’assurances Nationale Nederlanden et de la banque NMB Postbank, le groupe de bancassurance Internationale Nederlanden Groep, plus connu aujourd’hui sous ses initiales ING, a su s’imposer comme l’un des leaders du secteur bancaire, prenant même, à la fin de l’année 2007, la place de deuxième banque de détail au niveau mondial, représentant alors plus de 338 milliards d’euros d’épargne. Particulièrement ouverte aux évolutions techniques, l’enseigne met en place, dès 1995, une politique basée sur la dématérialisation, lui permettant ainsi de se libérer de la contrainte liée à l’existence d’un réseau d’agences locales. Grâce à l’adoption des nouvelles technologies de la communication, il devient alors possible, pour l’enseigne, de proposer ses services dans un grand nombre de pays étrangers, et c’est ainsi que celle-ci se lance dans cette nouvelle aventure et crée notamment, en 2000, sa filiale française, ING Direct.

Distribuant tout un ensemble de services bancaires, l’enseigne offre la possibilité de souscrire un certain nombre de produits d’épargne, parmi lesquels il est possible de trouver une assurance vie. Fidèle à sa politique tarifaire agressive, ING Direct propose, ici encore, une formule particulièrement économique, ne faisant apparaître aucun frais de dossier ni d’entrée, la seule formalité étant de procéder à premier versement d’un montant minimum de 1 000 €.

Élaborée en collaboration avec le groupe d’assurances Generali, l’offre proposée par ING permet de bénéficier de l’accès au fonds en euros Eurossima, ayant affiché, pour l’année 2009, un rendement net de frais de gestion de 4,05 %, pouvant lui-même être complété une vingtaine de supports en unités de compte minutieusement sélectionnés, par l’enseigne, pour que ses clients puissent profiter de performances améliorées, tout en conservant une certaine liberté dans leurs choix.

La gestion de l’assurance vie distribuée ici s’avère être tout aussi efficace, dans la mesure où celle-ci n’implique aucun frais sur les dépôts et des frais de fonctionnement réduits, ceux-ci ne s’élevant qu’à 0,60 % pour le fonds en euros et à 0,85 % pour les supports en unités de compte. Afin de permettre, à ses usagers, de gérer au mieux leur placement, l’enseigne propose aussi l’accès gratuit à la plate-forme spécialement mise en place pour réaliser l’ensemble des opérations nécessaires, telles que les arbitrages, qui se révèlent être, eux aussi, relativement économiques dans la mesure où les six premiers de l’année sont offerts, les suivants étant alors facturés 15 € l’unité.

Pour les personnes ne souhaitant pas ou n’ayant pas la disponibilité pour procéder, eux-mêmes, aux différentes transactions qu’il convient de réaliser, ING direct propose aussi d’opter pour une gestion profilée, déclinées en trois profils distincts afin que l’investisseur puisse choisir s’il préfère profiter d’un placement prudent, équilibré ou dynamique, l’enseigne se chargeant alors de répartir le capital pour atteindre l’objectif fixé. Lorsque l’encours de l’assurance vie présente un solde supérieur à 5 000 €, il est aussi possible de choisir une gestion sous mandat, permettant alors de confier la l’organisation des fonds à un organisme spécialisé et de bénéficier ainsi de toute l’expérience de ces professionnels.

Continuant à proposer des tarifs toujours plus compétitifs, ING Direct dispose, aujourd’hui, d’un produit d’épargne particulièrement intéressant, développé en collaboration avec l’un des plus grands noms du domaine de l’assurance, pouvant être complété, qui plus est, par un certain nombre de dispositifs permettant, à tous, de profiter des meilleurs résultats possibles pour se constituer un patrimoine.

4.1 Ass_vie_120x60

180x150-axe1.gif